Articles avec le tag ‘MAP-H’

Bien démarrer une estimation …

Vous possédez des et vous vous demandez comment les utiliser pour estimer le coût de nouveaux produits (ou logiciels, ou activités, etc …) en particulier durant le début de leur conception, à un moment donc où, parce que l’état de définition ne le permet pas encore,  toute approche classique (détaillée) est pratiquement impossible. Pourtant, même à ce moment là, vous considérez qu’une prévision réaliste de coût est nécessaire pour prendre des décisions.

Nous avons développé des logiciels pour répondre à votre demande.

Si vous possédez très peu de , MAP-H est la réponse, du moins pour les produits de nature mécanique, et/ou électrique, et/ou électronique, quels que soient leurs fonctions, leur taille ou leur domaine d’application (depuis le « grand public » au spatial en passant par le nucléaire, l’aéronautique, etc …). permet d’estimer, à l’aide des algorithmes qu’il possède (algorithmes ajustables si vous le souhaitez) tous les coûts du « cycle de vie » : développement, production, maintenance, modifications.

Si vous possédez davantage de , classez les par famille en y ajoutant les caractéristiques relatives à chaque produit (ou logiciel, ou activité, …). EstimLab vous aidera alors à estimer très rapidement le coût de tout nouvel élément appartenant à une famille.

La manière de réaliser cette estimation est – pour chaque famille – de développer une relation mathématique entre le coût et les caractéristiques des produits. De nombreuses procédures sont disponibles pour, d’abord, analyser rapidement vos afin d’y déceler toute anomalie risquant de perturber la qualité de cette relation. Une fois que les difficultés potentielles ont été découvertes – et résolues – la recherche de cette relation peut commencer. Le point de départ est, si chaque produit est défini par plusieurs caractéristiques, de trouver quelles caractéristiques déterminent vraiment le coût ( a plusieurs procédures pour vous aider à y parvenir et ceci ne prend que quelques minutes). Vous choisissez ensuite le type de relation que vous souhaitez (parmi quatre) à moins que vous ne puissiez pas faire ce choix, ce qui vous oriente vers une autre procédure. Si ce choix est possible, va déterminer la relation en cherchant à la rendre aussi proche que possible de vos  ; ceci prend moins d’une minute ! Deux procédures sont disponibles pour y parvenir

  • la procédure classique, quelque peu obsolète – elle remonte au XIXème siècle – consiste à trouver les coefficients de la relation en cherchant à minimiser la somme des carrés des écarts entre cette relation et les . Cette procédure présente – du moins dans le domaine du coût – plusieurs inconvénients sérieux ; divers auteurs ont tenté de pallier ces inconvénients, mais ce ne sont que des palliatifs …
  • la procédure moderne – que nous avons entièrement développée – consiste à minimiser la somme des valeurs absolues de ces écarts. Il s’agit d’une extension du « médian » très utilisé par les statisticiens dans leurs analyses d’une distribution.

Une fois cette relation trouvée, l’estimation du coût de tout nouveau produit, dont vous n’avez besoin de connaître que les caractéristiques retenues comme « pilotes de coût », se fait en quelques secondes. vous fournit aussi immédiatement l’intervalle de confiance (paramétrable) du coût estimé, en tenant compte, si nécessaire, de l’incertitude – qui peut encore exister au moment où l’estimation est demandée – quant à la valeur de ces caractéristiques.

Modèles existants

Existants

  • MAP-H
  • Modèle universel d’estimation de coût (développement, production, maintenance) pour tout type de matériel.

  • SubCOST
  • Modèle d’estimation de coût pour les ouvrages souterrains.

  • INSITE
    1. du coût des travaux de génie civil (hors souterrains).
    2. du coût de possession des bâtiments et des équipements
  • Modèle d’estimation

Map-H

est un modèle universel d’estimation de coût.

est un logiciel destiné aux services d’estimation, d’achats, de conception et de direction des entreprises moyennes et grandes, quels que soient les matériels qu’ils conçoivent et fabriquent (technologie, taille, quantité, …) et quels que soient leurs clients.

Quels produits ?

Tous les types de matériels (mécaniques, électriques, électroniques), quelle que soit leur taille, quels que soient les matériaux qui les composent et quel que soit leur environnement d’utilisation (public, industriel, chimie, aéronautique, spatial, nucléaire, civil ou militaire …)

Quels coûts ?

  • calcule tous les coûts du cycle de vie d’un produit : développement, production, maintenance (appelés « phases ») ou modifications.
  • Si le produit est décomposé en éléments, calcule les coûts d’intégration des parties.
  • calcule le coût des tâches « système » s’il y a lieu.

Comment ?

possède ses propres algorithmes (ajustables) de calcul.

Algorithmes

Quatre activités précèdent le calcul du coût (et du délai) avec

  1. description du produit selon une méthode universelle propre à
  2. description du niveau de qualité attendu, pour l’environnement de fonctionnement du produit
  3. description du contexte de développement et/ou de production, avec tout le niveau de détail qui peut être nécessaire (des valeurs par défaut sont proposées pour la plupart des )
  4. ajustement des algorithmes du modèle à partir de quelques-unes de VOS expériences passées. Cet ajustement vous garantit que les coûts estimés correspondent bien à VOTRE façon de travailler.

Un premier jeu d’algorithmes, partant du descriptif du produit génère quelques paramètres qui sont ensuite utilisés pour calculer les coûts et les délais.

Des décrivant la manière dont vous vous y prenez pour conduire telle ou telle activité sont alors utilisées, avec les paramètres qui précédent, pour générer une multitude d’algorithmes propres à chaque phase et au détail de chaque phase

  1. développement : conception, documentation, gestion
  2. prototypage : outillages, réalisation des prototypes, essais, remise en état
  3. pré-production (ou « montée en cadence ») : outillages, fabrication, gestion
  4. production proprement dite : fabrication (trois modes d’organisation de la production sont proposés), outillages, documentation, gestion
  5. maintenance
  6. études système
  7. assemblage/intégration d’équipements entre eux
  8. modification d’un équipement